La vie moderne produit des exclusions et de l’isolement, notamment pour les personnes âgées ou malades. L’équipe municipale doit veiller à ce que personne n’en soit victime dans notre entourage.

Aides sociales

Pascaline ROESTAM, conseillère municipale déléguée à l’Action Sociale, assistante de service social de profession, peut vous recevoir, vous écouter et vous aider dans vos démarches sociales et administratives. Vous pouvez la contacter en appelant la Mairie au 03 44 56 40 29 .

  • Service Social Départemental

En cas de besoin, vous pouvez rencontrer une ou un assistant(e) social(e) au Service Social Départemental de Montataire, joignable au 03 44 10 40 70. Une évaluation sociale de votre situation peut être faite et une aide administrative, financière ou sociale peut vous être proposée.

A savoir : L’assistant de service social est soumis au secret professionnel (Art. 226-13 et 14 du Code Pénal)

  • Mission Locale de la Vallée de l’Oise

Pour un accompagnement vers l’emploi ou la formation des jeunes, vous pouvez prendre contact avec la Mission Locale au 03 44 24 22 07 ou vous rendre sur le site www.mlvo.fr

Personnes vulnérables et Plan Canicule

Suite à la canicule de 2003, la loi du 30 juin 2004 oblige les municipalités à tenir un registre nominatif regroupant les personnes de plus de 65 ans, les personnes de plus de 60 ans, inaptes au travail et les personnes adultes handicapées. Ce Registre Communal des Personnes Vulnérables doit être tenu et mis à jour régulièrement par la mairie. L’inscription sur ce registre est confidentielle et n’est pas obligatoire. Dans certains cas, l’inscription peut être effectuée par une personne Tiers de Confiance (médecin, membre de la famille, travailleur social…) avec l’accord de la personne concernée. A tout moment la personne concernée peut demander une modification ou une radiation de son inscription au registre.

Pour vous inscrire, vous pouvez contacter la mairie au 03 44 56 40 29 ou vous présenter directement lors d’une permanence.

En cas d’activation d’un plan d’alerte ou d’urgence (canicule, grand froid, COVID…) la mairie peut utiliser ce registre pour prendre contact avec les personnes inscrites et communiquer cette liste au Préfet si besoin.

Violences conjugales et intra-familiales

  • Violences Conjugales

Toutes formes de violences au sein d’un couple marié, pacsé ou en union libre sont interdites et punies par la loi, que la victime soit une femme ou un homme. Qu’il s’agisse de violences physiques, psychologiques et sexuelles, ces agissements sont interdits et pénalement répréhensible. Si vous êtes directement concerné(e), si l’une ou l’un de vos proches en est victime ou si vous avez un doute vous pouvez en parler.

Vous pouvez contacter :

Vous avez également la possibilité de vous rendre sur le portail des signalements des violences sexuelles ou sexistes du Ministère de l’Intérieur via le site :

www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone.

Un portail en ligne pour agir, protéger et entourer

• Il est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Il facilite les démarches des victimes en assurant un accueil personnalisé et adapté.

• Concrètement, il s’agit d’un tchat, discussion interactive instantanée, permettant un dialogue avec un policier ou un gendarme spécifiquement formé à la prise en charge des victimes de violences sexuelles et sexistes.

• L’accès à ce service est gratuit et sans obligation de déclarer son identité. Seul le lieu de résidence est renseigné, afin que les victimes soient orientées vers la police ou la gendarmerie.

  • Protection de l’enfance

Toutes formes de violences à l’encontre d’un mineur sont interdites et punies par la loi, qu’il s’agisse de violences physiques, psychologiques, de privations de soins ou de violences sexuelles. La loi vous oblige à dénoncer les situations de maltraitance sur un enfant en signalant la situation à un service social, à la gendarmerie ou au 119.

Centre d’aide Solidarité Numérique

Un réseau de volontaires vient de mettre en place une plateforme téléphonique et en ligne pour aider les citoyens peu à l’aise avec l’informatique à effectuer des démarches essentielles pendant le confinement.

Les mesures de confinement mises en place par le Gouvernement depuis le 16 mars accentuent la fracture numérique. En effet, si de nombreux citoyens savent désormais bien utiliser les outils numériques, une grande partie de la population n’est toujours pas à l’aise avec un ordinateur, un smartphone ou Internet. Or, pendant la période exceptionnelle que nous vivons actuellement, tout ou presque se passe en ligne. Dès lors, comment faire pour s’informer, pour télécharger et remplir une attestation de déplacement dérogatoire, pour effectuer des démarches administratives, pour commander sur des sites marchands ou pour consulter un médecin à distance quand on ne sait pas manier un navigateur Web ou une messagerie, quand on ne dispose même pas d’une connexion Internet ou d’un ordinateur ou quand on ne sait pas bien lire ?

C’est justement pour aider toutes les personnes démunies – et désemparées – face au numérique généralisé qu’un réseau de volontaires – professionnels et bénévoles – vient de mettre en place Solidarité Numérique https://solidarite-numerique.fr/ pour trouver des tutoriels et guides pas à pas, simples à regarder ;

Avec le soutien le soutien du Secrétariat d’État chargé du Numérique. Comme son nom le suggère, cette plateforme vise à accompagner les citoyens dans leurs démarches quotidiennes.

Bien évidemment, comme le public concerné n’a pas toujours accès à un ordinateur ou à Internet, ce nouveau service s’appuie d’abord sur un centre d’appel associé à un numéro de téléphone non surtaxé : le 01 70 772 372Ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h, ce centre permet de joindre un médiateur pour obtenir des conseils et des renseignements pratiques et personnalisés sur toutes les démarches. Il est également secondé par un site Web https://solidarite-numerique.fr/#toutes-les-ressources à l’interface très claire qui donne accès à des rubriques aux intitulés explicites : Faire des démarches pour ma famille et moi, Faire des démarches liées à mon travail ou mon entreprise, Voir un médecin, Rester en contact avec mes proches, Travailler depuis chez moi, Faire l’école à la maison, Faire mes courses sur Internet, Trouver des informations vérifiées. Chaque thématique donne accès à différents sujets pratiques (Travailler à distance pour les agents publics, Proposer des rendez-vous en ligne, Envoyer des fichiers lourds par mail, Utiliser Skype, etc.), renvoyant à chaque fois vers des tutoriels et des articles sélectionnés sur d’autres sites Web.